Egalité FH : l’accord est annulé, des nouvelles négociations doivent s’engager

La CGT a été contrainte d’agir en justice pour faire appliquer le droit en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes à Ericsson.

Dans son jugement du 7 décembre, le TGI d’Evry a annulé l’accord en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes chez Ericsson France. Des nouvelles négociations doivent s’engager.

Il s’agit d’obtenir de la part d’Ericsson une information qui permette d’apprécier les écarts de rémunération mais aussi de progression entre un homme et une femme en comparant leur évolution depuis leur entrée dans la société avec un même niveau hiérarchique de départ, en application de la méthode préconisée par l’accord de branche de la métallurgie.

Pour mémoire, en 2008 Ericsson était épinglée par l’autorité suédoise :

Discrimination : Ericsson corrige le tir     

12/06/2008 | Mise à jour : 16:02 |

Le groupe suédois Ericsson a été contraint d’augmenter le salaire de 115 femmes employées en Suède pour obéir à une loi imposant aux entreprises l’égalité des salaires entre les sexes, a indiqué aujourd’hui l’autorité suédoise sur la parité. « Après vérification des salaires des employés d’Ericsson, nous nous sommes aperçus que dans 54% des secteurs du groupe, les femmes avaient un salaire moins élevé que les hommes à travail égal », a déclaré Magnus Jacobson, porte-parole du médiateur suédois sur la parité. « Ericsson a dû corriger immédiatement ces inégalités », a précisé M. Jacobson. Source : AFP

Nous demandons que la direction d’Ericsson France sorte à son tour du déni et joue le jeu de la transparence. Les organisations syndicales qui signent des accords de complaisance doivent quant à elles prendre leurs responsabilités.

La CGT reste déterminée à faire appliquer le droit en matière d’égalité pour qu’évolue la place et la situation des femmes dans la société.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *