NAO : la direction ne respecte pas ses engagements !

Alors que la direction avait confirmé qu’elle ne reviendrait pas sur ses engagements en cas d’échec des « négociations », après clôture de ces dernières elle a finalement retiré plusieurs engagements lors de la rédaction du procès-verbal de désaccord, ce qui remet en cause la loyauté de ces « négociations ».

En cette journée internationale de luttes pour les Droits des Femmes, aucune enveloppe n’est dédiée au rattrapage salarial des femmes, malgré un écart en leur défaveur de -19% à Ericsson France. Des négociations dédiées à l’égalité professionnelle (salaires, évolution professionnelle, primes, mixité, valorisation des métiers, …) devraient s’ouvrir courant avril. A voir si notre direction qui se vante de préparer le plus longtemps possible à l’avance les mesures Macron fera de même à cette occasion. Qu’en conséquence les inégalités seront recherchées non seulement d’après les différentiels de salaire pour des positions de valeur égale, mais aussi en vérifiant les parcours de carrière qui ont amené à ces positions. Il s’agit d’une méthode dont la CGT demande l’application depuis des années avec le seul résultat qu’aucun accord d’égalité professionnelle n’a jamais été conclu dans l’entreprise et qu’il n’y a même pas de mesure unilatérale prise en remplacement.

Consulter les engagements NAO non tenus

Lire le PV de désaccord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *